Bandersnatch – Choix Cornéliens

Casting Principal

  • Will Poulter (Les Miller : une famille en herbe, Le Labyrinthe, The revenant)
  • Fionn Whitehead (Dunkerque, My Lady, Queers)
  • Asim Chaudhry (People just do nothing)

Un film réalisé par David Slade et scénarisé par Charlie Brooker en 2018.

Synopsis

Bandersnatch est un film interactif où les décisions du spectateur changent le cours de l’histoire. On y rencontre Stefan Butler, un jeune programmeur, décide de créer son propre jeu Bandersnatch. Le film suit son parcours plus ou moins tumultueux selon vos choix…

Analyse

Tout l’intérêt que l’on porte à Bandersnatch peut se résumer à son concept novateur : le film interactif, dans lequel le spectateur devient en quelque sorte le scénariste du film par le biais de choix qui lui sont présentés à des moments clés de l’histoire. Du moins, c’est ce que veut faire croire le film. En réalité nos choix ne changent pas nécessairement le scénario et c’est là le plus grand reproche que l’on puisse lui faire. Bandersnatch s’est détourné de son concept, il n’est pas réellement un film interactif. Mais cela ne se voit qu’après de longs essaies. Le plus problématique est la frustration lorsque vous faite un mauvais choix – qui mène alors à une sorte de “game over” – qui vous force à revisionner le film. Le film interactif doit en effet être divertissant et ne doit surtout pas, comme tout bon jeu vidéo, être lassant. Bandersnatch fait le contraire, il est lassant et surtout il ment.

Cependant, ce “mensonge” vient servir le propos du film. Avons-nous réellement le choix ? Voilà une question fort intéressante que de nombreux réalisateurs mais aussi penseurs se sont posés. Bandersnatch y répond ainsi : non. Le personnage du film n’a pas le choix dans ces actions puisque c’est vous qui les faites. De plus, vous n’avez pas non plus réellement le choix puisque vous ne changez presque pas le cours de l’histoire. En fait, “le mensonge” de Bandersnatch vient renforcer le propos qu’il sert, mais aussi le côté “méta” du long-métrage. Plus précisément, le film est aussi une réflexion sur le cinéma en se permettant de briser le quatrième mur.

Les performances des acteurs sont ni bonnes ni mauvaises, tout simplement banales. On peut tout de même noter une tendance au sur-jeu de la part de Fionn Whitehead qui, sans pour autant nuire au film, peut en gêner plus d’un. Cependant Will Poulter éblouie par sa performance. Son personnage de guide spirituel qui semble “absent” du film est une perle rare que l’on voit très rarement au cinéma.

Conclusion

Bandersnatch est un film qui intrigue par son concept inédit. Cependant, une fois le sentiment de nouveauté passé, le film devient lent et décevant. L’histoire qui nous est raconté n’est pas du même niveau que ce à quoi nous a habitué Black Mirror. Malgré un fond intéressant, cet épisode spécial ne parvient pas à créer une ambiance dystopique et dérangeante qui fait le charme incomparable de la série. Je vous conseille pour autant de regarder Bandersnatch, car il serait dommage de passer à côté d’une expérience unique qu’est l’interactivité.

Ne manquez rien de nos actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial