The Crown, le bourrage de crâne en valait-il la peine ?

Si le nom de cette série vous dit quelque chose, c’est parce que c’est sûrement de cette manière que vous avez découvert les publicités Snapchat. C’est aussi la bande annonce que tu subis avant de pouvoir enfin regarder ta vidéo Youtube. Après ce petit bourrage de crâne, il était temps de se faire son propre avis.

 

 

                Diffusée depuis le 4 novembre 2016 sur Netflix, cette série retrace la vie d’Elisabeth II, la reine d’Angleterre actuelle. La série commence au moment de son mariage avec Philip Mountbatten en 1947 et tente de montrer les problématiques de la vie de Reine : comment Elisabeth peut-elle gérer à la fois sa vie personnelle et ses obligations auprès de la couronne ? Comment se passe la cohabitation entre la famille royale et le Premier Ministre ? Elisabeth prend le pouvoir suite à la mort prématurée de son père, et n’est donc pas particulièrement préparée à devenir le monarque d’une des plus grandes puissances mondiales, ce qui nous donne l’occasion de nous lancer dans le grand bain avec elle et de découvrir ce que signifie être Reine d’Angleterre.

 

 

Le personnage d’Elisabeth II est un personnage complexe qu’on a envie de découvrir davantage à travers les épisodes pour enfin pouvoir se détacher de l’image « people » de la famille royale anglaise. On devient aussi vite intrigué par le personnage de Winston Churchill, qui nous détaille les obligations d’un premier ministre en Angleterre et comment le Gouvernement anglais doit s’adapter au souffle d’air frais qu’est Elisabeth pour la monarchie.

 

 

                Les décors sont très beaux et la manière dont est tournée la série nous permet de réellement comprendre les conflits intérieurs d’Elisabeth et surtout de les ressentir avec elle. A chaque instant, on se demande avec elle s’il vaudrait mieux privilégier son avis en tant que reine ou en tant qu’amie, sœur, épouse.

 

 

                Cependant en comparaison à des séries comme Reign, qui retrace la vie de Marie Stuart, ou The Royals, rien n’est ajouté à l’histoire originale, il s’agit d’une parfaite réplique de la vie d’Elisabeth II, sans rebondissements ajoutés et sans effets spéciaux. Les fans de science-fiction n’y trouveront pas leur compte mais si vous aimez les biopics et les documentaires historiques, cette série est pour vous !

 

 

LB

 

Ne manquez rien de nos actualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial